Extension de la garantie jeunes

illustrat° garantie jeunes

Expérimentée par des missions locales de plusieurs départements, la garantie jeunes a pour objet d’accompagner les jeunes les plus éloignés de l’insertion en vue de leur accès à un emploi ou à une formation. Après des extensions successives dont 16 nouveaux départements visés en 2016, le dispositif sera généralisé en 2017.

La garantie jeunes s’adresse aux personnes âgées de 18 à 25 ans, ni scolarisées, ni en emploi, ni en formation et disposant de ressources inférieures ou égales à 535,17 € par mois. Elle se traduit par la conclusion d’un contrat d’accompagnement d’une durée d’un an, renouvelable une fois, entre le jeune et la mission locale. Outre la participation obligatoire du bénéficiaire, le contrat prévoit les actions engagées par la mission locale en vue de l’insertion de la personne : ateliers collectifs avec des mises en situation professionnelle, propositions d’emploi ou de stage… Pour l’aider dans sa vie quotidienne, le jeune bénéficie d’une allocation forfaitaire mensuelle de 470,95 €, qui peut se cumuler avec des revenus d’activité limités à 300 € par mois. Au-delà de ce plafond, l’aide est dégressive et, quand le total des ressources atteint 1 173,29 €, elle est supprimée. Depuis 2013, le dispositif a connu un déploiement progressif. La loi n° 2016-1088 du 8 août 2016, appelée « loi travail », prévoit l’inscription de la garantie jeunes dans le code du travail et son extension à tout le territoire au 1er janvier 2017. De même, cette mesure remplacera le contrat d’insertion dans la vie sociale.

www.travail.gouv.fr > Emploi > Insertion dans l’emploi > Mesures jeunes > Garantie jeunes : pour tout savoir sur le dispositif (dont la liste des missions locales parties prenantes) sur le site du ministère en charge du travail.