Jeunes mineurs et majeurs se retrouvent au Foyer Maraé

foyer marae

Situé à Nancy, le Foyer Maraé accueille des jeunes, âgés de 16 à 30 ans, qui sont apprentis, stagiaires, salariés, étudiants ou scolarisés. Cette cohabitation est source d’enrichissement pour les résidents.

 

En plus de nombreuses universités, Nancy propose aux jeunes une offre de formation diversifiée grâce à des écoles d’ingénieurs, d’architecture et d’art, mais également un Institut d’études politiques et un Institut régional du travail social. L’emplacement central du Foyer Maraé est très attractif pour les jeunes en formation originaires de la région et de l’étranger et qui sont à la recherche d’un logement sur place. La proximité du foyer avec l’Opéra national de Lorraine amène également des chanteurs lyriques, des costumiers et des danseurs à y solliciter une place. Au milieu de ce foisonnement de métiers, une dizaine de jeunes mineurs séjourne dans le foyer, qui dispose de quatre-vingt onze chambres individuelles. Lydie Besançon, directrice de l’établissement, relève le défi d’un brassage des âges et d’une cohabitation harmonieuse des résidents.

 

Le profil des jeunes mineurs

Les jeunes mineurs accueillis actuellement sont, le plus souvent, scolarisés ou en apprentissage à Nancy. D’une part, les internats scolaires ne peuvent proposer une solution de logement à l’ensemble des mineurs dont les familles habitent loin du centre-ville ou à l’extérieur. D’autre part, les apprentis, notamment ceux du secteur de la restauration, terminent leur service trop tard le soir pour pouvoir rentrer dans leur famille par les transports en commun. Le Foyer Maraé propose alors un logement de proximité et un accompagnement adapté à ces mineurs, qui ont quitté tôt le nid familial.

 

 

Le brassage au sein du foyer

L’objectif de Lydie Besançon et de son équipe est d’assurer une cohabitation harmonieuse entre les résidents. Pour elle, les mineurs peuvent justifier d’un suivi individuel plus poussé, notamment pour les démarches administratives qu’ils ne maîtrisent pas encore bien. Cependant, la règle au Foyer Maraé est le brassage des âges et d’accorder la même attention à tous. L’objectif de mixité se retrouve dans l’aménagement du foyer : les chambres des mineurs sont côte à côte avec celles des jeunes majeurs. Cette proximité est l’occasion de tisser des liens d’amitié entre voisins de palier. De même, les animations, ouvertes à tous, ont vocation à permettre une meilleure intégration des jeunes quel que soit leur âge. Ainsi, sans obligation de participation, les résidents sortent ensemble au bowling, fréquentent la salle de sport du foyer, participent aux ateliers manuels ou culinaires… « Des connivences se créent spontanément et échappent complètement à la volonté du personnel de l’établissement. Par exemple, un aîné propose à un mineur de le déposer en voiture quelque part, un autre donne un cours d’anglais aux plus jeunes », témoigne Lydie. Ce climat de bienveillance permet que la complicité et l’entraide s’installent entre tous les jeunes !