FAQ

Foire aux questions

arfj-slide-2

Les foyers de jeunes accueillent des jeunes âgés de 18 à 25 ans, voire dans certains cas de 16 à 30 ans, en leur proposant un logement temporaire à bon marché le temps de leur formation ou stage, de stabiliser leur projet professionnel et de trouver un logement autonome.

Les établissements offrent une gamme de logements variés : studios, appartements partagés, chambres. Certains d’entre eux proposent des logements pour couple sans enfant.

Oui, les foyers disposent d’espaces communs : cuisines aménagées, laverie, salles d’animation, espace multimédia… Si nécessaire, les équipes des foyers conseillent les jeunes sur des questions telles que la gestion du budget et les aident à s’orienter dans leur recherche d’un logement autonome, notamment. Pour favoriser l’intégration dans la vie du foyer, les établissements proposent aussi des animations festives

Les résidents s’acquittent non pas d’un loyer mais d’une redevance mensuelle qui inclut le chauffage, l’eau et l’électricité.

Oui, la résidence en foyer de jeunes ouvre droit aux allocations de logement, sous certaines conditions. Si le foyer bénéficie d’un conventionnement à l’aide personnalisée au logement (APL), l’allocation est versée à l’établissement et déduite du montant de la redevance. En cas de non conventionnement du foyer, le résident touche lui-même l’allocation de logement sociale (ALS). Les résidents peuvent également bénéficier du Loca-pass qui finance, en particulier, le dépôt de garantie sous la forme d’une avance consentie par un organisme collecteur d’Action logement (ex 1% Logement).

Chaque résident est tenu de respecter un règlement intérieur qui garantit une vie collective harmonieuse et respectueuse de chacun.

Non, elle rassemble depuis 1994 des organismes à but non lucratif qui gèrent des foyers de jeunes. Les 16 associations adhérentes disposent au total de 37 établissements qui cumulent 3131 lits. Elles se situent dans les régions  Auvergne-Rhône-Alpes, Bourgogne-Franche-Comté, Grand Est, Ile-de-France (dont 1638 lits proposés à Paris), Nouvelle Aquitaine et Pays de la Loire.

Non, il convient de s’adresser auprès de chaque établissement pour connaître les modalités d’admission et les tarifs. Pour retrouver les coordonnées des foyers, cliquez ici.

Nous proposons des liens vers des sites Internet pour s’orienter en matière de logement et s’informer sur les aides au logement. Pour y accéder, cliquez ici .