Cupidon monte sur scène avec les jeunes des Escales Arago et Rivoli !

cupidon

Le 10 décembre dernier et grâce au jeu théâtral, les jeunes accueillis par l’Association Escales ouest (Vendée) se sont exprimés librement sur les relations amoureuses et la sexualité face à un public nombreux et enchanté.

 

Les jeunes n’ont pas simplement répété puis joué une pièce de théâtre, ils ont élaboré toutes les saynètes qui composent le spectacle. Ils ont imaginé les situations et les dialogues autour du thème de l’amour, des relations amoureuses et de l’homosexualité. Le spectacle s’est appelé tout naturellement « Aïe Cupidon ». Il se composait de sketchs sans paroles rythmés par la musique, puis de trois saynètes écrites par les jeunes : une sur la jalousie, une sur les centres d’intérêts qui différent et une dernière sur l’homosexualité, interprétée sous la forme d’un monologue par une actrice professionnelle.

 

Un spectacle gratuit et ouvert au public extérieur

Ce spectacle fait partie d’une action que les deux résidences Arago et Rivoli, agréées foyers de jeunes travailleurs, ont mis en place dans le cadre d’un théâtre forum, un véritable théâtre participatif. Pour la mise en scène, l’équipe éducative a travaillé en partenariat avec la Compagnie Grizzly Philibert Tambour. En plus de l’association Escales ouest, l’Agence régionale de santé a apporté sa contribution financière, cette expérimentation culturelle ayant été retenue à la suite d’un appel à projets sur la promotion de la santé et la prévention. Ouverte au public et gratuite, la représentation théâtrale a eu lieu le 10 décembre 2014 dans la résidence Escale Rivoli. « Nous avons eu environ quatre-vingt personnes, de tous âges, même un monsieur de passage de 85 ans, des jeunes des résidences d’Escales ouest, des curieux… », indique Thierry Lescure, directeur des résidences de services d’Escales Ouest. Le débat, qui a suivi le spectacle, a été mené par le metteur en scène et a permis des échanges très variés et animés !

 

Des effets bénéfiques

Cette initiative s’est poursuivie par d’autres actions en matière de prévention liée à la sexualité comme la venue de l’association AIDES ou un spectacle « Les névroses sexuelles de mes parents », programmé par la scène nationale de la Roche-sur-Yon. Thierry Lescure remarque les effets bénéfiques de la création du spectacle « Aïe Cupidon ». « Devenus auteurs et acteurs, les jeunes apprentis comédiens ont gagné en ouverture aux autres et en confiance. Se trouvant confrontés au regard des jeunes sur les relations amoureuses, les spectateurs ont eu une vision de la jeunesse différente de celle transmise par les médias. », observe-t-il. Et, pour tous, la soirée a été vécue comme un vrai bon moment !