Bien accueillir : le crédo du Foyer Henri Planchat !

Photo article FHP 20151028

Implanté à Puteaux (92), le Foyer Henri Planchat propose une solution de logement économique à soixante-dix jeunes filles et jeunes hommes, en parcours d’insertion et âgés de 18 à 25 ans.

Comme Courbevoie et Nanterre, la ville de Puteaux abrite sur son territoire la Défense, premier quartier d’affaires d’Europe. Les universités toutes proches rendent également la commune attractive pour les étudiants. Ces nouveaux arrivants concurrencent les jeunes alto-séquanais sur le marché immobilier local. La question du logement se pose pour ce public.

 

Mieux informer les jeunes

Les jeunes, en insertion professionnelle et parfois en tension avec leur famille, ont d’abord besoin d’une solution économique pour se loger. Avec des ressources limitées et surtout peu d’éléments pour rassurer les propriétaires privés sur leur solvabilité, ils sont particulièrement exposés à la crise du logement. Touchés tout aussi fortement par le chômage, les 18-25 ans ont également besoin d’être soutenus dans leur parcours d’insertion. Ainsi, le foyer de jeunes travailleurs (FJT) Henri Planchat les loge à proximité de leur lieu de travail ou de formation et les accompagne dans la réalisation de leur projet d’insertion. Pour faire connaitre aux jeunes cette opportunité de vivre au foyer et d’être encouragés le temps de leur insertion, l’établissement a fourni un gros effort à leur égard depuis 2013. « L’image du foyer avait besoin d’un petit coup de jeune et nous avons rénové l’ensemble des outils de communication », souligne Federico Bertacchini, directeur du foyer. Un important travail a été fourni en interne par les bénévoles et salariés pour créer des affiches, des flyers, un site Internet, un compte Twitter et un compte Vine. « Depuis peu, nous disposons d’un compte Instagram, qui permet de parler et faire parler de l’expérience de vie dans un FJT à travers des images diffusées sur une application via Internet », précise Federico Bertacchini. Dans cette continuité, l’accueil des personnes qui veulent intégrer l’établissement est particulièrement soigné.

 

Priorité à l’accueil et à l’intégration des jeunes dans le foyer

Le Foyer Henri Planchat répond de manière systématique et personnelle à toutes les demandes de logement qui lui sont adressées et oriente vers d’autres structures les personnes dont la situation ne correspond pas aux critères d’admission. Après avoir contacté le foyer, le jeune qui souhaite y séjourner doit lui faire parvenir son formulaire de candidature téléchargé en ligne, accompagné d’une lettre de présentation. Un entretien avec le directeur de l’établissement et un éducateur spécialisé constitue l’étape suivante. Il se fait de visu lorsque cela est possible. Pour les jeunes étrangers ou éloignés du foyer, les entretiens par Skype ou par téléphone prennent le relais. Il s’agit d’un moment privilégié pour tisser les premiers liens de confiance. Le règlement intérieur de l’établissement est remis et expliqué au candidat. Après un temps de réflexion, le jeune, toujours désireux de venir vivre au Foyer Henri Planchat, peut alors signer son contrat de résidence et intégrer son logement. A toutes ces étapes, le directeur évalue avec son équipe l’adéquation entre le projet de vie duH Planchat repas jeune et le projet pédagogique du foyer. Comme l’établissement a un service de restauration, le premier repas avec les autres résidents est décisif pour l’intégration du nouvel arrivant. « Il est présenté à l’ensemble des jeunes par l’équipe et a alors l’occasion de dire un mot », explique Federico Bertacchini. « Les anciens prennent rapidement en charge son intégration au sein du groupe », conclut-il.